Quand la peur de vomir t’empêche de te nourrir.

La peur de vomir. Cette peur qui me hante depuis toujours et qui, encore aujourd'hui, m'empêche de manger par moment me fait suer royalement! Non, ce texte n'est pas un poème et même si présentement je suis envahi par la peur, j'essaie de conserver un peu d'humour. Il le faut bien, non?!

Au moment où je rédige cet article pour vous parler de l'émétophobie et de l'anorexie qui peut en découler, je suis sur le bord d'une crise de panique. Je me suis forcé à dîner, malgré mon mal de coeur. Je respire le plus doucement possible afin d'attirer le calme. Pour les non-émétos de ce monde, vous aurez probablement de la difficulté à comprendre. Par contre, pour mes émétophobes, cet article est pour vous.

La peur de vomir c'est quoi?

Saviez-vous que la peur de vomir se classe au troisième rang des phobies les plus répandues au monde? Pourtant, lorsqu'un émétophobe parle ouvertement de sa phobie, il suscite immédiatement un regard interrogateur et rempli de jugements de la part de son interlocuteur. Comme si vous veniez de dire quelque chose d'une absurdité incroyable. Vous savez de quoi je parle hein? Ou encore, vous vous méritez le fameux '' ah moi aussi je n'aime pas vomir!'' ou le ''personne n'aime ça vomir, mais on n’en meurt pas!''.

Voici une petite définition de l'émétophobie :

« L’émétophobie est la crainte de vomir, et même souvent, de voir quelqu’un vomir, que ce soit réel, ou au cinéma. C’est aussi la peur des états nauséeux, et dans les cas extrêmes, la peur des maux de ventre.» Réf : Mon Psychologies

Aujourd'hui je vous écris pour vous dire que vous n'êtes pas seuls. Je vous comprends, car moi aussi je suis émétophobe et la peur de vomir n'est pas à prendre à la légère. De par mon histoire, j'ai envie de vous mettre en garde à propos de l'évolution de l'émétophobie non traitée. Je veux que vous puissiez faire les démarches nécessaires le plus rapidement possible pour vous éviter plus de souffrance.

Mon «cautionary tale»

Je ne vous raconterai pas mon histoire complète, car ce serait beaucoup trop long, mais pour un résumé vous pouvez lire mon tout premier article juste ici.

Émétophobie, peur de vomir, anxiété, trouble alimentaire, anorexie
Août 2013 plus ou moins 250 lbs

Ce dont je veux vous parler plus précisément c'est du jour où la phobie de vomir est devenue tellement grande que j'ai développé un trouble alimentaire sévère. Du jour au lendemain, j'ai complètement arrêté de me nourrir et de boire. En moins de deux ans, j'ai perdu un peu plus de 150 lbs et j'ai frôlé la mort.

Bien que mon cas était extrême, il n'est pas rare que l'émétophobie non traitée finisse par causer une anorexie. Je vous invite à me dire en commentaire si vous avez déjà sauté un repas parce que vous aviez la nausée et peur de vomir. Si ce n'était pas un repas complet, vous avez probablement diminué vos portions de temps en temps pour ne pas surcharger votre estomac n'est-ce pas?

Peut-être que ce n'est pas le cas pour vous, mais je suis convaincue qu'à un moment, vous avez modifié la nature d'un de vos repas dus à la peur de vomir. Souvent, nous ne nous en rendons pas compte et c'est ça le plus dangereux à mon avis. Lorsque je vous ai dit un peu plus tôt que du jour au lendemain je n'arrivais plus à manger, je vous le décris à la manière que je l'ai perçu. Cependant, la réalité est quelque peu différente.

Une série de choix dictés par ce monstre qu'est l'émétophobie, m'ont mené à ce matin inoubliable de 2013. Ce matin où j'ai subi ma première crise de panique. Le moment précis où l'incapacité totale d'avaler quoi que ce soit est née. Ce matin qui a changé ma vie à tout jamais.

L'émétophobie et l'anorexie.

«Pour moi l'anorexie était le fait de ne pas manger ou boire, mais se faire vomir tripes et boyauxm et tout ça pour ne pas grossir. Mais en fin de compte, l'anorexie est plus compliquée que ça. D'ailleurs, je ne l'ai su que des mois plus tard, quand j'ai raconté cet épisode à mon médecin qui me suivait, beaucoup trop tard sans doute. Tous les aliments me donnaient envie de vomir, j'étais obsédée par « ne plus manger pour ne pas vomir ». Témoignage : Une vie partagée avec l'émétophobie

Vous savez quoi chers lecteurs? Ce témoignage n'est pas de moi, mais j'aurais très bien pu l'écrire! Malheureusement, beaucoup d'émétophobes auraient pu l'écrire! Ce qui est encore plus triste, c’est que près de 30% des personnes qui consultent des professionnels pour un trouble alimentaire sont en réalité émétophobes. Pourtant, ces gens qui se spécialisent en santé mentale n'ont absolument aucune conscience de cette possibilité!

Je vous rappelle que l'émétophobie est répertoriée en troisième position par le National Health Service britannique. Pourquoi les psychiatres, psychologues et spécialistes ne sont-ils pas au courant? Je me pose encore cette question aujourd'hui!

Émétophobie, peur de vomir, anorexie, trouble alimentaire, anxiété
Automne 2013 à février 2015. Quelques jours avant la thérapie.
Ne jamais abandonner.

J'ai eu la force de ne jamais arrêter de chercher de l'aide et j'ai eu la chance d'en trouver. Laissez-moi vous dire par contre que ça n'a pas été facile. J'ai cogné à toutes les portes qui se trouvaient sur mon chemin. À chaque fois, pendant un peu plus de 2 ans, toutes les ressources sans exception à qui j'ai demandé de l'aide m'ont comme je dirais en bon québécois, viré de bord.

Mauvais diagnostics, incompréhension, jugements et manque de respect sont ce que j'ai reçu chaque jour de ma vie, ou presque de 2013 à 2015. C'est inacceptable, car ma vie était en péril. Mes organes arrêtaient de bien fonctionner peu à peu et je souffrais énormément. Encore aujourd'hui, j'ai de la difficulté à trouver les mots justes pour vous décrire ce que j'ai vécu. C'est avec des larmes de soulagement que je vous dis que cette souffrance extrême est enfin derrière moi.

Du passé à aujourd'hui.

En écrivant cet article, je me rends compte que j'en ai beaucoup plus à vous dire que j'en avais l'intention aujourd'hui. Mon but avec ce partage comme je vous l'ai expliqué, était de vous mettre en garde des dangers de cette peur de vomir. Bien que je crois avoir bien remplie cette mission, je n'ai pas envie de vous faire peur non plus hein!

Des solutions il y en a et je vous promets de vous en faire part très bientôt. Je vous laisse donc avec cette lueur d'espoir :

Émétophobie, peur de vomir, anorexie, trouble alimentaire, anxiété
Été 2015 à aujourd'hui

Malgré toute la souffrance que la phobie m'a fait vivre. Malgré toutes les batailles que j'ai dû surmonter et malgré le fait que ce midi j'ai encore eu peur de manger, aujourd'hui je vis. Aujourd'hui, je mange, je bois, je sors et je bâtis ma propre entreprise! Aujourd'hui, la phobie n'a plus les rênes, même si parfois elle essaie très fort de les reprendre.

Je sais que vous me lisez d'un peu partout dans le monde. Ceci dit, si vous êtes au Québec et que vous vivez avec cette peur de vomir ou si vous connaissez un émétophobe, venez nous voir au Salon VDSM pour la santé mentale le 24 septembre prochain à Laval. Ressources, conférences et ateliers vous y attendent!


Salon VDSM pour la santé mentale

Vous cherchez des outils, des ressources et de l'information pour vous ou pour un proche? Vous avez envie d'en connaître davantage sur la santé mentale et comment mieux vivre avec la maladie? La première édition du Salon VDSM pour la santé mentale est l'événement de l'automne à ne pas manquer. 

Pour vous procurer vos billets et pour découvrir notre programmation, visitez la section du Salon directement sur VDSM. En espérant vous compter parmi nous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *